AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito



 

Partagez | 
 

 LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité



MessageSujet: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Jeu 4 Juin - 16:22


lukas alexis campbell
"Je suis l'empereur. Et en tant qu'empereur, je suis doté d'un sens inné de l'orientation. Bon, alors... où je suis, là ?"
ft. jacob young ★ crédit@tumblr.

nom: campbell prénom: lukas, alexis. A noter que le "s" de Lukas n'est pas muet âge et date de naissance: 24 ans, 17 juin lieu de naissance: new-york statut: célibataire job/études: professeur particulier de solfège, piano, violon & guitare orientation sexuelle: hétérosexuel groupes: out avatar: jacob young

Lukas fixe toujours les gens dans le blanc des yeux sans sourcilier, sans se soucier de l'effet perturbant que cela peut avoir. • qu'on prononce mal son prénom l'agace profondément. A un point tel qu'il préfère pour être sûr qu'on l'appelle Luke. • très pointilleux sur l'heure, il est toujours très ponctuel et n'apprécie pas tellement qu'on ne fasse pas de même. • lorsqu'un sujet commence à l'intéresser, il se mettra a lire le plus possible sur ce sujet pour en savoir le plus possible. • il s'assure toujours que personne n'a touché ses instruments, tous les jours, lorsqu'il rentre chez lui. • bien qu'il soit droitier, il se sert de son couteau de la main gauche, car il trouve stupide qu'on ait à changer de main pour un couvert alors qu'il y en a une autre de déjà libre. • sans trop qu'il ne sache comment le mot est passé, presque tout le monde l'appelle Loukoume, et il n'aime pas trop cela. • il ne tient absolument aucune importance à la mode et ne s'habille qu'en fonction de ce qu'il aime. Il apprécie néanmoins lorsque ce qu'il aime est tendance, car c'est plus pratique et facile de trouver de nouveaux vêtements. • il n'a pas le permis, tout simplement parce qu'il n'en veut pas : colérique par nature, il sait qu'il passerait son temps à s'énerver au volant, il préfère donc se déplacer en vélo ou transport en communs. • il joue de quatre instruments : Le piano, le violon, la batterie et la guitare. C'est au piano qu'il est le plus doué, mais c'est la guitare qu'il préfère. • il est facilement gêné avec les filles, même s'il faudra lui passer sur le corps pour qu'il l'avoue. • il n'hésitera pas a faire quelque chose qui lui semble être le bon choix, même si cette dite-chose lui attirera des ennuis. •

welcome to the jungle
Lukas aurait pu avoir une vie facile. Oh, ça, oui, il l'aurait pu. De ça, tout le monde en était sûr. Tout le monde le savait. Après tout, de l'extérieur, sa vie semblait parfaite. Né dans une famille riche à New York, fils unique de parents n'ayant aucun problème relationnel entre eux, qui pourraient presque être considérés comme étant aimants. Dans la grande maison familiale, il y avait même un maître d'hôtel. Lukas, lui, avait été placé dans une grande école et ses parents le soutenaient dans chacune de ses activités extra-scolaires. Beaucoup de monde aurait tué pour être à sa place. Oui mais voilà. Cette vie-là ne plaisait pas à Lukas. Car malgré le fait que ses parents ne soient pas de mauvais caractère, malgré le fait qu'ils lui autorisaient chacune des nouvelles activités qu'il voulait, lui achetaient chacun des livres lui faisant envie, il y avait une ombre au tableau : Leur métier. Tout deux étaient avocats, et, avouons-le franchement, leur carrière passait pour eux avant tout. Et Lukas en était sûr, même lui arrivait derrière. Pour lui, tous ces cadeaux n'étaient là que pour l'acheter, acheter sa peine et son silence sur le manque affectif qu'il ressentait. Certes, Lily et Hans étaient toujours très gentils, quand il lui accordaient du temps. Mais encore fallait-il qu'ils en aient pour lui. C'est comme cela que Lukas commença dans l'arrogance, le cynisme et la colère. Dès ses six ans. Au fond, tout cela n'avait comme but que d'attirer l'attention de ses parents. Il se disait que peut-être, s'il agissait mal, il allait recevoir toute l'attention dont il rêvait. Mais cela ne marcha pas tellement. Ils ne venaient pas plus souvent, mais par contre, lorsqu'ils venaient, ils perdaient de leur gentillesse habituelle. En d'autres termes, c'était pire. Mais Lukas continua tout de même. Il fallait dire qu'il n'avait plus grand chose d'autres à faire. Fils unique, sa seule compagnie à la maison était le maître d'hôtel et la nounou. Qu'il trouvait fades et sans intérêt, d'ailleurs. Aussi bien l'un que l'autre. C'est que Lukas était déjà très intelligent, et il voyait bien que ces personnes n'étaient là que par avidité, par l'envie du chèque qu'ils recevaient tous les mois. Lui, il ne comptait pas. Il ne ressentait pas un seul gramme d'affection envers lui. Tant dans leurs yeux que dans leurs gestes. Et il avait raison. Avares et mauvais, Ellen et Philippe de leurs prénoms, passaient leur temps a cracher leur venin sur toute la famille Campbell. Du mauvais caractère du garçon à l'absentéisme de ses parents, tout y passait, y compris les choses les plus injustes. Comme de reprocher à Monsieur de ne pas leur avoir donné plus d'argent comme prime de Noël alors qu'il leurs avait tout de même offert mille dollars chacun, un collier de grande valeur pour la dame, et une montre tout autant haute de valeur pour monsieur. Ainsi qu'un repas de fête, et des présents pour leurs parents respectifs. Oui, mais cela ne suffisait pas. Peut-être auraient-ils préféré la maison entière, qui sait. Et encore, Lukas savait bien que l'avarice des employés surpassait tellement la générosité des patrons, que même la demeure entière et des terres rien qu'à eux ne suffiraient pas. Lukas détestait ces personnes. Et il ne se gênait pas pour le montrer. Cela bien sûr n'arrangeait en rien leur comportement à son égard, mais il s'en fichait bien. Il s'amusait même à leur rappeler avec arrogance qu'il pouvait les faire virer quand il le voulait, s'il répétait tout ce qu'il les avait entendu dire. Oh bien sûr, il aurait eu toutes les raisons de le faire. De plus, cela lui aurait permis d'être débarrassé d'eux. Mais sans trop qu'il ne sache pourquoi, il ne fit rien. Peut-être par pitié, peut-être par gentillesse, qui savait. A l'école, ainsi qu'en dehors, il n'avait pas beaucoup d'amis. Que cela soit parce que ses frasques de rébellion étaient mal vues - plus par les parents qui ne voulaient pas que leurs enfants fréquente un tel phénomène, ou parce qu'il venait d'une famille aisée et qu'il ne manquaient de rien - la jalousie jouant beaucoup sur cet argument. Lukas se sentait très seul. C'est comme ça que ce passa toute son enfance, toute son adolescence. Et lorsque les choses évoluèrent, ce ne fut malheureusement pas en bien.

Lukas avait 16 ans. Aux portes de l'age adulte, ce jeune homme s'était d'ores et déjà trouvé la musique comme passion. Oh, bien sûr, étant de riche famille, il jouait du piano et du violon depuis longtemps déjà. Mais c'est avec la guitare que son rapport à la musique évolua de passe-temps à adoration. Un peu comme d'habitude, c'était sur un coup de tête, à ses 14 ans, qu'il a commencé à s'y intéresser. Seulement là, à l'inverse de toutes les autres activités, celle-ci n'a pas fini par l'ennuyer aussi vite qu'il en avait fait le tour. D'ailleurs, sa lubie était telle qu'il n'était même pas sûr d'en faire le tour un jour. Chaque jour il découvrait de nouvelles choses concernant la musique, et plus il grandissait, plus il commençait à créer en plus de découvrir. A cet instant, le jeune homme composait déjà quelques mélodies à la guitare, grattait déjà quelques mots qui, accordés ensemble, donnaient de jolies phrases. Et un jour, il en était sûr, il écrirait ses propres chansons. Même si côté relationnel et socialisation la situation ne s'était pas arrangée pour lui, d'avoir quelque chose de si précieux à ses yeux améliorait grandement son moral. Mais cela ne l'arrêta pas dans la rébellion pour autant. En effet, son caractère colérique n'avait pas disparu avec l'âge, et il pouvait parfois même se montrer violent. Oh, bien sûr, il ne le devenait jamais sans raison. En général, c'était pour défendre quelqu'un qu'il rentrait dans ce jeu. Mais cela avait tout de même déjà eu pour effet de le faire exclure quelques jours du lycée où il était. Pourtant, encore une fois, ce n'était que pour défendre une de ses camarades qui se faisait agresser par d'autres élèves de l'école. La jeune victime elle-même avait témoigné en sa faveur. Oui mais voilà : Les deux accusés d'agression n'étaient pas deux élèves ordinaires. Leurs parents étaient de grands donateurs de l'école. Ils étaient donc importants pour celle-ci. Bien sûr, ils le savaient. Et ils en jouaient. A cause de cela, la direction fut bien obligée, sous la pression, de sévir et punir Lukas d'avoir défendu la pauvre fille. C'était soit cela, soit ils perdaient un grand pourcentage de leurs revenus. C'était donc ce qu'on pouvait appeler une grande injustice, qui avait beaucoup énervé Lukas. Mais il savait très bien qu'il ne pouvait rien y faire. Les parents de ce dernier, eux, venaient de gagner ensemble une grande affaire beaucoup suivie par les médias nationaux et d'outre-mer. Leur succès et le fait qu'ils soient en couple ne les fit pas passer inaperçus. Devenant de vraies célébrités à part entière, leur présence à la maison familiale se fut d'autant plus rare, ce qui attrista beaucoup Lukas. Et parce qu'ils semblaient, vu de l’extérieur, au couple parfait, les journalistes commencèrent à s’intéresser de très près à leur vie. Bien entendu, il ne leur fallut pas très longtemps pour se pencher de près sur leur unique fils, fauteur de trouble et rebelle dans l'âme. Ils furent d'ailleurs très vite au courant de cette histoire de renvoi. Trop heureux d'avoir pu trouver la petite tache de ce tableau de vie parfaite, ils n'hésitèrent pas à en faire un gros coup médiatique. Et cela fit mouche. Lukas devint vite tristement célèbre dans la presse à scandale, et plus personne ne pouvait passer à côté des grandes colères du fils unique du célèbre couple Campbell. Bien évidemment, cette nouvelle notoriété ne fut pas au goût du principal intéressé. De voir presque du jour au lendemain sa tête à la une des magazines people alors qu'il n'avait rien demandé à personne l'irrita au plus haut point. Ce qui, malheureusement, n'arrangera pas beaucoup les choses, car ses colères se firent encore plus nombreuses et plus grandes. Dehors, certains le reconnaissaient même dans la rue. Certaines fois, c'étaient même des filles qui le suivaient, sous prétexte qu'elles le trouvaient « beau et cool ». Il en voulu énormément à ses parents pour cet enfer qu'ils lui faisaient vivre. Et c'est trois ans plus tard, que la goutte d'eau vint à faire déborder le vase pour le garçon. Un après-midi, alors qu'il rentrait de ses cours, ses parents étaient là. Fait étrange et exceptionnel, son instinct ne le trompa pas lorsqu'il se dit que ce n'était certainement pas le fruit du hasard ou pour lui proposer un petit pique-nique surprise. En effet, s'ils étaient là, c'était pour lui demander de cesser ses frasques qui entachaient grandement à leur image. Et là, ce fut le drame. Lukas répliqua que sa vie personnelle n'avait absolument rien à voir avec leur carrière professionnelle. Qu'il serait injuste de ne pas le laisser vivre comme il l'entend simplement parce que ses parents ont gagné une célèbre affaire. Que s'il suffisait que leur fils soit colérique pour gâcher leur célébrité nouvelle, c'est qu'elle ne devait pas être très grande à la base. Et enfin, qu'il ne savait pas que s'ils étaient devenus avocats c'était pour être connus, qu'ils auraient mieux fait pour ça de faire une prestation débile à X factor, pour faire un buzz. Le problème, pour Mr et Mrs Campbell, c'est que leur fils avait raison. Et le problème pour Lukas, c'est que bien qu'il avait raison, et que ses parents le savaient... Ils n'allaient pas le reconnaître pour autant. De là, tout s’enchaîna très vite. Si c'était la première fois que la famille parla autant d'un seul coup, c'était aussi la première fois qu'une dispute pris tant d'ampleur. Parce que Lukas n'en pouvait plus. Que cela soit sa nouvelle célébrité ou l'absence de ses parents depuis sa plus tendre enfance, il était arrivé à bout. Et il ne se gêna pas pour le faire savoir, laissant même parfois les mots dépasser sa pensée. Et au final, une décision fut prise. Il y a quelques semaines de cela, un oncle de Lukas venait de décéder. Célibataire, sans enfant, c'était à la famille Campbell qu'il légua tout ce qu'il avait : Sa maison. Une belle propriété moderne à Brighton... En Angleterre. Jusque là, ils avaient pensé à le faire louer, ou même à le vendre. Finalement, c'était Lukas qui allait l'occuper. De la sorte, en vivant seul et un si loin de la demeure familiale, tout le monde espérait que les choses allaient s'arranger. Pour les médias, personne ne pouvait rien changer si Lukas refusait de s'assagir. Mais ses parents espéraient que le fait qu'il ne vive plus dans le même continent allait un peu calmer les répercussions de tout cela sur eux. Certes, l'Amérique et l'Angleterre n'avaient qu'un océan d'écart mais c'était déjà bien suffisant. Et puis au moins, cette solution plaisait aux deux côtés.

Aujourd'hui, Lukas a vingt-quatre ans. Personne n'a oublié le fils a problèmes des célèbres Maitres Campbell, devenus bien plus célèbres encore. Il apparaît même encore quelques fois dans les journaux à scandales anglais. Mais il a tout de même su prendre un nouveau départ, dans son nouveau pays. Et même dans son travail de professeur particulier de guitare, solfège, piano et violon. Se représentant même certains soirs dans des bars et autres cafés, le jeune homme espère bien pouvoir un jour vivre de son talent pour la musique et le chant. Néanmoins, il n'est pas tellement sûr de vouloir être célèbre pour autant. La notoriété qu'il connait déjà lui rend amer le goût de cette idée. A vrai dire, il ne sait pas tellement ce qu'il veut. Peut-être parce qu'il n'y réfléchit pas assez, peut-être parce qu'il y réfléchit trop. Qui sait. Mais en un sens, tout cela va quand même très bien à Lukas.

pseudo/prénom: patacitrouuuuuuille    âge: 21. j'ai le droit de me bourrer la gueule de partouuuut, weeeee    pays: frogy-land fréquence de connexion: tout les jours    où as-tu connu le forum? Bazzart ! t'en penses quoi? tout est beau ** ton perso est un scénario, inventé ou un lien ? inventé, maggle !
Code:
<taken>Jacob Young</taken> ≈ <pseudo>lukas alexis campbell</pseudo>


Dernière édition par Lukas Campbell le Dim 7 Juin - 15:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité



MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Jeu 4 Juin - 16:33

je ne le connais pas mais il est mignon lui.
bienvenue & bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 26/05/2015
textos envoyés : 241
célébrité : Christian Bale
crédits : Serleena (vava) + anaëlle. (sign.)
pseudo : V.

MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Jeu 4 Juin - 17:02

Bienvenue parmi nous
Et bonne continuation pour ton histoire - j'ai vu que t'avais déjà rempli la première partie -

_________________

HIGHWAY TO HELL.

Livin' easy, livin' free, season ticket on a one way ride asking nothing, leave me be. Taking everything in my stride don't need reason, don't need rime. Ain't nothing I would rather do going down, for a time. My friends are gonna be there too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 27/05/2015
textos envoyés : 234
célébrité : Kristina Bazan.
crédits : « mcflurry. » & tumblr
pseudo : -

MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Jeu 4 Juin - 17:13

Bienvenue parmi nous!

_________________
Where do broken hearts go?
«L’amitié est parfois une façade, une excuse qui cache un sentiment plus fort, qu’on ne veut pas s’avouer ou qu’on a trop peur d’explorer.» ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité



MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Jeu 4 Juin - 18:16

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar


SEXY BRITISH ADMIN


date d'arrivée : 28/05/2015
textos envoyés : 452
célébrité : sexy hamann.
crédits : charney.
pseudo : ink panthers.

MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Jeu 4 Juin - 18:33

bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 31/05/2015
textos envoyés : 154
célébrité : ♒ barbara palvin.
crédits : ♒ badass beard. (avatar) + tumblr (gif) + endless love (signa).
pseudo : ♒ dreamonp.

MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Jeu 4 Juin - 19:18

jacob welcome here

_________________
    hopeless
    You say i'm crazy, cause you don't think i know what you've done, but when you call me baby. I know I'm not the only one. △ Tu veux que je te dise ? Non, je ne suis pas amoureuse. Tu vois c'est dit, ce n'est pas compliqué. Tu veux que je te dise aussi ? Non, dès que je te vois, je ne ressens plus rien. Voilà, c'est dit, maintenant tu as eu ce que tu voulais, tu peux continuer de vivre normalement et surtout ne t'inquiète pas pour moi je vais bien. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité



MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Jeu 4 Juin - 20:04

Toi je craque , ton trip sur l'empereur m'a fait marrer , bienvenu parmi nous et bon courage pour ta fiche. Je connais pas ton avatar aussi et j'avoue qu'il a un côté craquant et charmant très sympathique.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 31/05/2015
textos envoyés : 160
célébrité : dylan o'brien
crédits : #chevalisse (avatar)
pseudo : spf.

MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Jeu 4 Juin - 23:18

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 27/05/2015
textos envoyés : 239
célébrité : Mercedes Lambre
crédits : Mcflurry (avatar), tumblr (gif)
pseudo : Adeline/Didine ♥

MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Ven 5 Juin - 16:33

Bienvenue sur le forum <3

_________________

Delicia Navajas

uc ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imasuperhero.creerunforum.be/

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 29/05/2015
textos envoyés : 46
célébrité : niall horan.
crédits : (avatar)
pseudo : pain d'ep.

MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Ven 5 Juin - 17:53

bienvenu parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité



MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Dim 7 Juin - 15:49

Merciiiiiiiiiiiiii tout le mooooooonde vous êtes chous
Revenir en haut Aller en bas

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 01/06/2015
textos envoyés : 36
célébrité : Tobias Sorensen
crédits : Tumblr & Sugar Slaughter
pseudo : Suzie/Armazing

MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Lun 8 Juin - 14:00

Bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


SEXY BRITISH ADMIN


date d'arrivée : 28/05/2015
textos envoyés : 452
célébrité : sexy hamann.
crédits : charney.
pseudo : ink panthers.

MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   Lun 8 Juin - 16:18

tout est parfait pour moi I love you je te valides, amuses toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito   

Revenir en haut Aller en bas
 

LUKAS • Je suis navré, mais vous avez pourris le groove de l'empereur. ~finito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lorsque vous avez des invités
» Les villes où vous avez habité
» Je suis là, mais je suis pas là...
» Vous avez dit "MEDIEVAL" ?
» Les livres que vous avez aimés!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ NEW ROMANTICS :: THE HOLIDAY :: one last time :: présentations/scénarios-