AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Les conséquences du passé...



 

Partagez | 
 

 Les conséquences du passé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




date d'arrivée : 12/06/2015
textos envoyés : 85
célébrité : Sara Sampaio
crédits : tumblr
pseudo : celui que mon sucre d'orge me donnera

MessageSujet: Les conséquences du passé...   Mar 16 Juin - 17:08


   

   
❝Les conséquences du passé❞
   Nasty & Wade
Comme tous les jour en fin de journée, Nastassia se préparait pour aller travailler, saisissant son sac et jetant un regard autour d'elle, elle eut un sourire de soulagement.

Cela faisait bientôt une semaine qu'elle avait emménagé dans ce petit appartement donnant sur la plage et depuis son emménagement elle passait des nuits totalement plus sereines. Depuis qu'elle avait déménager de sa maison dans laquelle elle avait vécu avec Yann, elle ne s'était pas réveillée une seule fois en hurlant durant la nuit, réalisant une fois de plus que l'homme qu'elle avait aimé était partis pour toujours. Elle avait enfin trouvé un acheteur pour la maison, laissant tous les meubles, tout ce qui aurait pu lui rappeler cette vie de total bonheur et qui faisait maintenant que la torturer jour après jours. Il y a  3 mois elle avait mis la maison en vente et il avait fallu juste quelques semaines pour qu'elle soit acheté. Et donc depuis un quelques jours, elle avait emménagé dans cet appartement qu'elle avait acheté il y a un mois, après la signature de la promesse d'achat et se sentait peu à peu revivre. 

Un simple tee shirt bleu sans manche et une jupe en jean avec des bottine et la voilà paré pour aller bosser. Elle attrape un crayon qu'elle se glisse dans les cheveux et prenant son sac de sport elle sort de son appart pour se rendre à son travail.
La soirée est à peine commencée quand elle arrive, laissant son sac derrière le comptoir, elle salut ses collègue et se met immédiatement au travail. L'ambiance est comme d'habitude, très animée, les gens s'amusent et dansent sans gêne mais quand elles montent sur le comptoir pour faire une danse typiquement texane, elle se sent revivre et les gens frappent dans leur mains au rythme de la musique. A la minute où elle avait mis les pieds dans ce bar pour répondre à une annonce, elle avait su qu'elle s'y plairait et cela n'avait pas raté, des le premier soir, elle s'était rendu compte qu'elle avait presque toute la soirée à sourire et à s'éclater. Qu'est ce que c'était bon de réaliser que durant un petit laps de temps, elle avait pensé à autre chose qu'a lui et avec le temps elle avait fini par passer des soirées entière sans penser à lui. Cela la soulageait tellement, qu'à la fin, elle préférait passer le plus de temps possible à son travail que de rentrer dans cette maison pleine de souvenirs.

La soirée était bien entamée, elle avait déjà descendu quelques verres et elle était en train de danser une nouvelle fois sur le comptoir quand elle le vit. Wade. Son coeur s'arrêta, pourquoi se pointait il à son boulot? La voyait il pas assez au repas de ses parents? Surtout après ce qu'il lui avait mis dans la tête hier, lui reprochant de vouloir oublier son frère en vendant la maison avec tous les meubles et souvenirs à l'intérieur, ses parents avaient compris et sa mère lui avait même confier qu'elle aurait le faire bien avant.

Elle s'était arrêtée de danser mais se ressaisit très vite, garda quelques secondes ses yeux dans les siens, lui décocha un regard provoquant puis détourna la tête pour poursuivre sa danse. Quand elle descendit du bar, elle attrapa de nouveau un shooter et l'engloutit d'un geste tremblant et énervée à la fois. Elle se retourna face au bar et vit qu'il était juste en face d'elle Qu'est ce que tu fiches là? et elle posa ses deux mains sur le comptoir en lui jetant un regard le plus noir qu'elle pouvait.

   
© Pando


Dernière édition par Nastassia Ivanenko le Mar 14 Juil - 0:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMIN + ASSHOLE MAN


date d'arrivée : 12/06/2015
textos envoyés : 81
célébrité : hotlin.
crédits : classwhore.
pseudo : ink panthers.

MessageSujet: Re: Les conséquences du passé...   Mar 16 Juin - 23:29


« bad deal, bad feelings »
wade + nastassia
Tu repenses à hier. A cet énième repas de famille auquel tu avais dû participer. Chaque semaine, c’était plus difficile encore. Presque un calvaire d’y assister. Tu n’étais plus si proche de la famille depuis très longtemps déjà. T’avais pas hérité du caractère tributaire des autres membres. Toi, tu étais un solitaire. Tu préférais rester seul avec ton verre de scotch. Il était devenu ton meilleur ami, un peu à tes dépends. Et la voir elle, te détruisait encore plus chaque dimanche qui passait. C’était plus possible, prétendre que tout allait bien dans le meilleur des mondes. Ce n’était plus envisageable. Et voilà qu’elle avait osé mettre un terme à son héritage. T’étais encore plus enragé. Tu ne faisais que penser à ça depuis la veille. Toute la journée, ça t’avait retourné le cerveau. T’étais d’une humeur des plus exécrables et ta dernière cliente ne semblait pas être ravie non plus. Tu finis la journée, avec un peu de mal. Tu rentres chez toi et tu balances ton sac de sport dans l’entrée. Contre le mur, il tape. Tu prends la direction de la salle de bain où l’eau brulante de la douche t’attend déjà. Tu te déshabilles et te glisses sous l’eau d’abord tiède. Tandis que l’eau devenait de plus en plus chaude et qu’elle te coulait le long du corps ; tu fermas les yeux quelques minutes. Et t’y repense, encore et encore et encore… Presque jusqu’à t’en pourrir le cerveau. L’eau brulante te ferait presque souffrir mais tu n’y penses pas. Tu repenses à Yann. A ce soir-là, son dernier. A la manière dont tu l’avais appris. Et puis à l’enterrement. A tout en fait. Et ça venait te déchirer les entrailles encore et encore. Comme si tu n’arrêterais jamais d’en souffrir.

T’avais besoin de te changer les idées, de boire un verre et de sortir. Tu t’habilles, assez rapidement et simplement. Tu passes les mains dans tes cheveux humides. Un coup de parfum, juste au cas où. Et tu chopes les clés de la voiture et ton cellulaire, que tu fourres au fond d’une poche. Tu t’engouffres dehors, les clés en main. Tu rejoins ta voiture. Grise, pas trop petite, mais pas trop grande non plus. Sobre, simple, bref. Une voiture quoi. Tu te décides pour le Coyote Club, c’est un peu en dehors de la ville, pas très loin de la plage. T’y croiseras  peut-être de nouvelles têtes. Il était réputé assez festif, même si le côté musique et bonne ambiance t’intéressait peu en réalité. En arrivant, la musique texane venait déjà te frapper les tympans. Au moins, c’était joyeux. Y avait un peu de monde, mais rien de très bondé. T’arrivais à rentrer sans trop de difficultés. Et effectivement, à l’intérieur, tout était tellement différents des autres bars que tu côtoyais. Plus festif, plus exotique peut-être… Tu balayais la salle du regard quand tes yeux viennent se poser sur le comptoir. Ou plutôt au-dessus. Quelle était la probabilité de tomber sur elle ? Parmi tous les bars de la ville, c’était celui-là. Tu bouillonnais déjà intérieurement. T’avais presque la poisse. La voir tous les dimanches te suffisait largement, pas besoin de la voir en semaine aussi. Si elle t’avait pas vu, t’aurais peut-être fait demi-tour ou t’aurais volontairement fais mine de ne pas la voir. Mais elle t’avait vu. Elle te regardait du haut du comptoir, avec son air hautain ou mesquin, peu importe mais ça t’insupportais encore davantage. T’avances jusqu’au comptoir, va savoir pourquoi mais tu te retrouves face à elle. « Qu'est-ce que tu fiches là ? » « Je devrais te retourner la question. C’est pas les clubs de stripteases, d’habitude ? » Après tout, c’était dans un de ses clubs là que vous l’aviez connu. « Quoique… déshabilles toi un peu et tu seras dans ton élément. » Tu arques un sourcil en la regardant, ce qui te donne encore plus d’aplomb. « T’auras peut-être des billets dans le string à la fin de la soirée, ça te paiera peut-être un nouveau mari qui sait… » Et tu te tournes vers une autre barmaid, pas très loin et tu lui demandes un verre de scotch. Un bien sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




date d'arrivée : 12/06/2015
textos envoyés : 85
célébrité : Sara Sampaio
crédits : tumblr
pseudo : celui que mon sucre d'orge me donnera

MessageSujet: Re: Les conséquences du passé...   Jeu 18 Juin - 21:24


 

 
❝Les conséquences du passé❞
 Nasty & Wade
Tu ne peux pas imaginer une seule seconde qu'il pourrait débarquer sur ton lieu de travail. De tous les clubs du coin, le voilà qu'il passe la porte du Coyote, son regard noir te transperce à la seconde qu'il croise le tien, tu vacilles, tu bloques un instant mais te rattrapes vite, tu dois poursuivre, terminer, tu respires et si c'est pas suffisant qu'il te voit sur le comptoir en train de danser, tu lui jettes un regard hautain comme pour lui signifier qu'il n'est pas le bienvenu. D'un bond calculé derrière le comptoir, tu reprends ta place de barmaid, il est devant toi, tu te sens carrément déstabilisée, il te mets toujours dans un état de colère ou de nerfs hallucinante. Sa haine et ses remarques blessantes te bousilles à chaque fois que tu le vois le dimanche et le voilà qu'il se pointe à ton travail, le lieu où tu as repris gout à la vie.

Tu lui demandes ce qu'il fiche là et comme à son habitude il te sort les mots qu'ils faut pour te mettre hors de toi « Je devrais te retourner la question. C’est pas les clubs de stripteases, d’habitude ? » l'abrutis!! Et comme si ça suffisait pas il ajoute « Quoique… déshabilles toi un peu et tu seras dans ton élément. » Tu te baisses pour attraper le panier à verres et commences à les essuyer, tentant de ne pas le lui balancer en pleine tête, ne levant même pas les yeux tu rétorques avec ironie Oui mais vu que je ne voulais pas prendre le risque de voir ta tête un jour, j'ai préféré opter pour un bar qui ne risquait pas de t'intéresser... mais de toute évidence, il y a du avoir confusion dans ton choix de ce soir, ici tu vois, les filles gardent leur vêtement... Tu vas être déçu je crois...   tu remontes ton regard dans le sien, ne cessant pas instant ce que tu fais. Tu sens que tout tes membres sont crispés, ta colère et ton angoisse montent peu à peu, de plus il ne semble pas le moins du monde sur le point de quitter les lieux malgré ta présence « T’auras peut-être des billets dans le string à la fin de la soirée, ça te paiera peut-être un nouveau mari qui sait… » en train d'essuyer un verre plus fragile que les autres, il éclate entre tes doigts, te coupant pour le coup, sa dernière remarque te poignarde le cœur, comment peut il penser ce genre de chose de toi? Tu déglutis, laisse tomber le verre dans l'évier, les morceaux se brisent un peu plus et du sang commence à imbiber le torchon qui t'entoure la main. Une de tes collègues s'approche de toi et te propose de t'aider, Non c'est bon !! Laisse moi!! j'ai pas besoin d'aide et comme à chaque fois que tu t'énerves ton accent ressors, tu le détestes, tu te détestes de ne pas réussir à te maitriser plus de 5 minutes devant lui, prenant chacune de ses pics à cœur en sachant pourtant pertinemment qu'il ne fait ça essentiellement pour te faire mal. Tu as perdu ton sang froid, il est odieux tu te détournes de lui et ouvre le tiroir sous la caisse et attrapant un rouleau de pansement et des ciseaux tu vas pour quitter le bar mais tu attrapes alors une bouteille de vodka et lui jetant un regard aussi noir que tes yeux vert te le permettent, tu lui jettes Tu en as pas marre de me pourrir la vie, boit un verre et dégage d'ici, tu es odieux !! Tu es soulagée de t'être coupée finalement, car si tu avais dû rester encore devant lui tu lui aurais sans doute jeter ce qui te serais tombée sous la main, en pleine tête. il avait vraiment le chic pour te mettre hors de toi. Tu atteins les toilettes pour te rincer et avant de commencer tu avales une large gorgée de vodka, t'essuies du revers de la main, l'alcool te fait soudainement du bien, tu poses tes deux mains sur le rebord du lavabo, baisse la tête, essaye de reprendre son calme en respirant doucement. Tu te soignes et ressors après avoir avaler de nouveau un gorgée de la bouteille. Tu es persuadée qu'il a décampé mais alors que tu jettes un regard dans le coin salon, tu le vois là, en train de siroter sa boisson. Tu lèves les yeux au ciel et comme si tu cherchais le bâton pour te faire battre, tu lui adresses un sourire forcé et lui lances Tu as pas trouvé la sortie ou quoi?

 
© Pando


Dernière édition par Nastassia Ivanenko le Mar 14 Juil - 0:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMIN + ASSHOLE MAN


date d'arrivée : 12/06/2015
textos envoyés : 81
célébrité : hotlin.
crédits : classwhore.
pseudo : ink panthers.

MessageSujet: Re: Les conséquences du passé...   Lun 29 Juin - 22:03


« bad deal, bad feelings »
wade + nastassia
Tu essayes de te calmer un peu, parce qu’après tout, t’avais pas trop envie de te prendre la tête ce soir. Mais ça ne t’empêcherait pas de la titiller un peu. T’allais pas faire copain-copain avec cette nana. Vu sa réputation, c’était mieux. « Oui mais vu que je ne voulais pas prendre le risque de voir ta tête un jour, j'ai préféré opter pour un bar qui ne risquait pas de t'intéresser... mais de toute évidence, il y a dû avoir confusion dans ton choix de ce soir, ici tu vois, les filles gardent leur vêtement... Tu vas être déçu je crois... » Tu ne peux pas t’empêcher de rire. T’avais pas besoin de femme pour passer une bonne soirée. Un bon verre, ça pouvait te suffire. Et puis sa remarque ne t’étonnait même pas. Tu l’avais presque deviné en fait. C’est exactement le genre de choses qu’elle aimait te foutre dans la gueule. « Moi, déçu ? » Tu lui affiches un grand sourire, très hypocrite d’ailleurs. Juste le fait de voir sa moue affligée te ravissait presque. C’était une habitude maintenant vos engueulades. Même si c’était dans le but de vous faire du mal, toi ça te faisais en quelque sorte du bien de la voir souffrir. Même si tout le monde n’était pas d’accord avec tes manières. En famille, c’est toi qui t’en prenais plein la gueule, et par tout le monde. Mais ça la toujours été, de toute façon, même avant son arrivée. Ce n’était pas le cas pour tout le monde, mais pour toi, elle était responsable de sa mort. Après tes remarques, aussi mesquines et froides étaient-elles, que t’entends un fracas provenant du bar. Elle s’est coupée la main avec le verre. Tu l’entends s’énerver après sa collègue. Tu te sentirais presque un peu désolé pour elle, qu’elle se soit blessée. Mais non, tu ne dis rien. Même si c’était ta faute… « Tu en as pas marre de me pourrir la vie, boit un verre et dégage d'ici, tu es odieux !! » Qu’elle te dit avant de te lancer un regard noir et de déguerpir avec une bouteille sous le bras. Tu arques un sourcil face à sa remarque. T’allais pas dégager de là juste pour faire son bonheur. Alors tu commandes ton verre. Et tu déposes les yeux sur la demoiselle un peu plus loin. Une jolie blonde, plutôt féminine, assez sexy même. Tu l’observes préparer ton verre. Quand elle te sert, tu lui adresses un charmant sourire avec un petit clin d’œil auquel elle répond avec un léger rire. Tu attrapes le verre et le porte à tes lèvres, laissant son goût épicé les imprégner, puis tu pars t’installer sur une banquette plus loin. Après un petit moment, elle réapparait. Toujours avec son air dégoûté sur le visage, tu relèves les yeux dans sa direction. Elle a la main bandée. La pauvre. Tu la regardes sortir de dieu sait où, sûrement des toilettes. Elle s’approche, un regard noir sur toi. « Tu as pas trouvé la sortie ou quoi ? » « Le client est roi, non ? » Tu lui lances juste ça. Elle n’avait pas le droit de te mettre dehors, ni même d’être désagréable avec ses clients. Pas sûr que son patron apprécie vraiment. « Ça te pose un problème ? Vas me chercher un autre verre, tiens… » Tu lui tends ton verre à scotch vide. T’es presque sûr qu’elle va t’envoyer sur les roses mais t’essaies quand même. Après tout, t’as envie de l’embêter. Après, peut-être que tu rentreras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




date d'arrivée : 12/06/2015
textos envoyés : 85
célébrité : Sara Sampaio
crédits : tumblr
pseudo : celui que mon sucre d'orge me donnera

MessageSujet: Re: Les conséquences du passé...   Mar 14 Juil - 0:57


 

 
❝Les conséquences du passé❞
 Nasty & Wade
Tu viens de passer 10 minutes a te bander la mains avec les moyens du bord et après quelques gorgées de la bouteille que tu as embarqué avec toi, tu te passes un coup de flotte sur le visage, un peu derrière ta nuque et décide de sortir. Tu ne t'attends pas à ce qu'il soit parti, c'est pas son genre. Son genre c'est te faire chiez et de ne pas vouloir lâcher. Tu l'as compris dés votre première rencontre, son regard qu'il avait posé sur toi dans ce club Russe que où cher Yann t'as rencontré. Il t'avais regardé comme une moins que rien et depuis, rien avait changé, te mettant la mort de son frère, ton mari, l'homme que tu as aimé si fort et que tu aimes encore, sur le dos. Oui, il se venge sur toi et oui tu ne te laisses pas faire, c'est votre façon à tous les deux de faire votre deuil, trouver des exutoirs pour accepter sa disparition dans votre vie.

Tu sors, la bouteille à la main et comme prévu tu le vois, un verre aux lèvres, un rictus mauvais en coin des lèvres. Tu n'as pas trouvé la sortie ou quoi? Le client est roi, non ? tu secoues la tête, grimace car la douleur de ta blessure te lance, mais tu sers les dents et il ajoute d'un ton fièr, comme il a si bien l'habitude de faire Ça te pose un problème ? Vas me chercher un autre verre, tiens…, tu le regardes d'un air dédaigneux, tu sais qu'il t'énerves autant que tu l'énerves, tu lui adresses alors un sourire forcé et te laisses tomber sur le canapé à côté de lui. Tu poses alors la bouteille entre vous et attrapes deux shoot vide sur un plateau d'une de tes collègues qui passait près de vous. Tu les remplis et déclare d'un ton de défis ... tu veux te mettre la tête à l'envers ? tu lui pousses le shoot devant lui et ajoute .. alors bois et vu que quitte à me pourrir la soirée, je préfère au moins picoler pour mieux te supporter .... et tu avales cul sec ton premier verre et le remplis aussitôt en faisant taper la bouteille sur la table après l'avoir fait.


 
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les conséquences du passé...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les conséquences du passé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» que c est il passé en Décembre
» La vitesse foudroyante du passé
» [résolu] Où sont passées mes photos ?
» ça m'a passé sous le nez
» ça s'est bien passé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ NEW ROMANTICS :: BRIGHTON, UK :: sea and beachfront :: the coyote club-