AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
eighteen (chuck)



 

Partagez | 
 

 eighteen (chuck)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 27/05/2015
textos envoyés : 594
célébrité : harry styles, baby face aux cheveux de princesse.
crédits : avatar, anaelle. gif, tumblr. signature, julia bb.
pseudo : joséphine, josée, jojo, jo.

MessageSujet: eighteen (chuck)   Dim 21 Juin - 16:15


"eighteen"
ft. chuck ★ jaifkncourtney@tumblr.

Il devrait pas être là, il est pas idiot, il le sait. Tout le monde lui a dit que cette fille, elle est pas pour lui. Déjà parce qu'elle a presque sept ans de plus que lui et qu'apparemment, c'est une trop grande différence d'âge pour que ça marche. Jamie trouve ça ridicule mais passons, l'argument n'est pas si mauvais. Ensuite il paraît qu'elle ne veut pas de lui et c'est là qu'on s'enfonce dans l'absurde. Ouais, elle a tout fait pour le faire fuir depuis qu'elle l'a renversé à vélo mais il commence à bien la connaître et il a compris qu'elle trouve ça tout aussi excitant que lui, ce petit jeu du chat et de la souris. Après tout, elle répond à ses textos et elle continue à déjeuner avec lui chaque fois qu'il se pointe sur le campus. Alors ouais, elle est plus âgée et c'est l'excuse qu'elle lui a donné pour s'enfuir quand ils se sont embrassés. Elle est plus âgée mais Jamie s'en fout. Cette fille est en train de le rendre dingue. Tant pis si ça fait parler les bonnes gens de Brighton et si ses potes désapprouvent. Elle est plus âgée mais lui, maintenant, il est majeur.

Il devrait être en train de fêter ses dix-huit ans avec sa bande de potes. Alyssa se foutra sans doute de sa gueule quand elle saura pourquoi il les a envoyé chier sitôt sorti de cours. Elle se moquera encore plus si jamais Chuck l'envoie sur les roses. Il a bon espoir que ça n'arrive pas. Si elle n'est pas contente de le voir, les fleurs feront le reste. Il lui a envoyé un sms au réveil, juste pour lui rappeler quel jour c'est. Sans lui dire qu'il comptait se pointer chez elle le soir bien sûr ou elle aurait trouvé un subterfuge pour l'en empêcher. C'est un peu flippant sur les bords, dit comme ça mais c'est pas aussi malsain que ça en a l'air. Elle lui a déjà dit qu'elle appréciait sa compagnie mais qu'ils ne pouvaient pas continuer. Parce qu'elle est plus âgée et qu'il n'est qu'un gamin. Était, du coup, parce qu'il est devenu un adulte aujourd'hui aux yeux de la loi et du reste du monde. Alors il a parfaitement le droit de l'emmener dîner après lui avoir offert des roses.

Assis sur les marches, devant la porte de l'appart dont on lui a toujours refusé l'accès, Jamie surveille l'heure du coin de l'œil. Ses mains sont un peu moites, sa frange ne cesse de lui tomber sur les yeux et ses jambes sont agitées par un tic nerveux. Il sait qu'elle ne va pas tarder à rentrer et il n'a qu'une envie : la voir apparaître, toute fine dans l'une de ses robes à fleurs, les bras chargés de courses et de bouquins. Elle a toujours l'air d'être sur le point de s'effondrer mais il suffit de croiser son regard pour comprendre combien elle est forte. Elle l'impressionne, elle l'impressionne beaucoup. Pourtant, elle est toute petite et il est immense, ou c'est en tout cas ce qu'elle dit. Mais c'est elle qui a le plus de volonté, elle qui a un sale caractère. Lui, il est simplement déterminé. Il la veut toute entière, sourires et sermons, révisions et angoisse, avec ses sept ans de plus et ses sourcils si bien dessinés. Il a jamais ressenti ça avant et il ne s'est pourtant rien passé entre eux, si ce n'est un accident de vélo et une bonne vingtaine de déjeuners tout à fait innocents. Mais tout peut arriver maintenant, puisqu'il a enfin dix-huit ans.  

_________________
❉ i'll be fine, this time i'm ready to run ❉
escape from this city and follow the sun ❉ without you i'll never make it out alive but i know, yes i know we’ll be alright. there’s a devil in your smile that’s chasing me and every time i turn around it’s only gaining speed. there’s a moment when you finally realize there’s no way you can change the rolling tide. but i know, yes i know that i'll be fine. this time i'm ready to run.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 09/06/2015
textos envoyés : 30
célébrité : the eyebrows queen.
crédits : shiya (avatar), tumblr (gifs), scarlett glasses (code).
pseudo : little things (Agathe).

MessageSujet: Re: eighteen (chuck)   Dim 21 Juin - 16:50


"eighteen"
ft. jamie daniels ★ crédit@tumblr.

Elle avait su que ce ne serait pas une journée comme les autres dès le début. Son portable avait vibré, très tôt, pour lui offrir le message le plus déstabilisant et le plus effrayant qu'il lui ait été donné de recevoir depuis bien longtemps. I'm 18 now, avait simplement Jamie, probablement sans savoir combien cela la bouleverserait. Des semaines, des mois même qu'elle essayait de résister à la tentation. Charlotte n'aurait pas pu dire ce qui l'attirait le plus chez ce garçon bien plus jeune qu'elle. Elle avait un faible pour son rire, grave et communicatif, et pour la manière dont cela le transfigurait, pour la façon dont il se mettait à trembler, à se balancer, aux fossettes que cela creusait dans ses joues. Elle adorait le voir froncer les sourcils chaque fois qu'elle cherchait à se dérober sous des prétextes douter. Elle aimait par-dessus tout l'entendre lui expliquer pourquoi toute résistance était futile. Elle lui avait opposé toutes les raisons possibles et envisageables, avait avancé chaque argument qui lui était passé par la tête avec une logique implacable. Mais il avait tenu bon. Et aujourd'hui, ce message libérateur. Il avait dix-huit ans. L'embrasser n'était donc plus criminel. Elle resterait cependant la tentatrice, la femme mûre qui pervertirait son âme pure et juvénile. Ce n'était pas ce qui se passait entre eux mais les gens, leurs proches le verraient comme ça. Beaucoup le voyait déjà ainsi. Nombre de ses amis désapprouvaient et ils ne s'étaient pas gênés pour le lui faire savoir. Mais il avait dix-huit ans maintenant. Cela la terrifiait et elle se surprit à ne pas répondre à son message. Toute la journée durant, elle guetta son portable, attendit d'autres messages mais rien ne vint. Lorsqu'elle quitta l'université en fin d'après-midi, Chuck était convaincue de s'être fait une montagne de ce message alors que Jamie devait certainement célébrer son anniversaire avec ses amis du même âge. Voilà pourquoi elle se figea de stupeur lorsqu'elle le trouva sur les marches menant à son appartement. Ses livres de classe s'écrasèrent lourdement sur le sol mais elle ne parut pas le remarquer, bien trop choquée. « What are you doing here? Shouldn't you be, like, celebrating or something? » Sa voix tremblait. Sa gorge était sèche. « You're 18 now » ajouta-t-elle, reprenant ses mots. Il avait dix-huit ans maintenant. Elle était libre de céder à ses regards mais elle était terrifiée. Terrifiée par cette liberté.

_________________

❉ words not spoken my heart open ❉
back when you were mine ❉ No I never had butterflies like that. We danced in the moon glow, Your hands moved slow, You kissed me on the lips, Swore I wouldn't look back. It was just like we were flying, in another time. I felt the world was ours for the taking. When I fell into your eyes, Never a doubt that we would make it if we tried. You promised you'd never break my heart, Never leave me in the dark, Said your love would be for all time, But that was back when you were mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 27/05/2015
textos envoyés : 594
célébrité : harry styles, baby face aux cheveux de princesse.
crédits : avatar, anaelle. gif, tumblr. signature, julia bb.
pseudo : joséphine, josée, jojo, jo.

MessageSujet: Re: eighteen (chuck)   Mar 23 Juin - 1:39


"eighteen"
ft. chuck ★ jaifkncourtney@tumblr.

Elle arrive enfin, toute frêle et toute petite, et il peut pas s'empêcher de sourire. Elle est belle, elle est bien trop belle pour lui. Pas que les gens qui lui plaisent soient laids d'habitude, mais clairement Charlotte, Chuck, elle joue pas dans la même cour. Elle est différente et c'est tellement cliché qu'il pourrait en rire pendant des heures. Sauf qu'il a pas envie de rire, juste de sourire comme un imbécile. Elle est belle et il sait pas ce qui le retient de descendre les cinq six marches qui les séparent pour la prendre dans ses bras et la faire tourner et tourner et tourner jusqu'à ce qu'elle ait autant le vertige que lui, chaque fois qu'il pense à elle. Il sait qu'il est probablement plus attaché à Chuck que Chuck n'est attachée à lui mais c'est pas grave, il peut faire avec. Maintenant qu'il est majeur, il va pouvoir tout mettre en œuvre pour la séduire et elle sera bien forcée de le prendre au sérieux, puisqu'il n'est officiellement plus un gamin.

Il doit pas la laisser indifférente parce qu'elle lâche ses bouquins et c'est pas dans ses habitudes d'être si maladroite. Enfin, si on exclue la manière dont ils se sont rencontrés parce qu'il est plutôt difficile à manquer, comme piéton, et elle a clairement tout tenté pour l'éviter ce jour-là mais elle l'a quand même percuté. Pas suffisamment fort pour l'envoyer à l'hosto mais quand même, il a écopé de quelques bleus et d'une sacrée frousse. Rien de grave ceci dit et il l'a rencontrée elle, alors il aurait tout aussi bien pu finir avec un traumatisme crânien. Chuck a l'air surpris, vraiment et sa voix tremblote et le sourire de Jamie s'agrandit. Parce que non, il la laisse pas indifférente comme elle le répète chaque fois qu'il s'approche un peu trop. Il se lève lorsqu'il l'entend dire exactement ou presque son texto de ce matin. Elle l'a lu mais elle ne lui a pas répondu. Peut-être qu'elle ne savait pas quoi répondre mais c'est pas grave, elle a pas besoin d'utiliser des mots. « I am, indeed » Confirmation tout à fait inutile et il rigole tout bas en se levant. Sans se presser, il descend la volée de marches jusqu'à elle. « I could be celebrating with the lads, yeah but to be honest there's only one person I wanna, err, celebrate with » murmure-t-il, si près qu'il arrive à sentir son parfum. Elle met toujours le même, c'est élégant, c'est fin. Comme elle. Il se penche, un peu comme s'il voulait se rapprocher un peu plus de cette odeur, il se penche et sa bouche effleure la sienne presque timidement. Elle lui a déjà fait plus d'un sermon sur le consentement et la nécessité d'écouter son ou sa partenaire, alors il va la laisser faire le reste. Pour une fois, il va la laisser décider. Si elle veut vraiment rien avoir à faire avec lui, elle le repoussera et il ira effectivement fêter ses dix-huit piges avec sa bande de potes. Ça a des airs de pari risqué mais au fond, Jamie sait très bien qu'il risque rien du tout. Il est peut-être jeune mais il est loin d'être stupide, il a bien vu comment elle l'a regardé jusque-là. Elle a autant envie de ça que lui et ça n'a rien de prétentieux, c'est juste la vérité.

_________________
❉ i'll be fine, this time i'm ready to run ❉
escape from this city and follow the sun ❉ without you i'll never make it out alive but i know, yes i know we’ll be alright. there’s a devil in your smile that’s chasing me and every time i turn around it’s only gaining speed. there’s a moment when you finally realize there’s no way you can change the rolling tide. but i know, yes i know that i'll be fine. this time i'm ready to run.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 09/06/2015
textos envoyés : 30
célébrité : the eyebrows queen.
crédits : shiya (avatar), tumblr (gifs), scarlett glasses (code).
pseudo : little things (Agathe).

MessageSujet: Re: eighteen (chuck)   Ven 26 Juin - 0:47


"eighteen"
ft. jamie daniels ★ crédit@tumblr.

La dernière chose à laquelle elle s'attendait en rentrant chez elle, c'était bien trouver Jamie sur le pas de sa porte. Il ne devait pas être là. Que pouvait-il bien vouloir faire avec elle ? Il avait dix-huit ans, elle en avait vingt-quatre. Ils n'avaient rien à faire ensemble. Chuck ignorait ce qu'il lui trouvait. C'était peut-être l'inconnu, l'envie de fréquenter une femme plus vieille que lui. Peut-être que ce n'était qu'un pari avec ses copains. Elle aurait aimé que ce soit le cas. Elle aurait aimé ne voir dans son comportement que la futilité d'un gamin de son âge. La manière dont ses yeux l'enveloppèrent lorsqu'il la vit lui donna le vertige. C'était sérieux. Beaucoup trop sérieux pour un garçon aussi jeune. Et elle se sentait si vieille chaque fois qu'elle pensait à leur différence d'âge. Il lui donnait pourtant la délicieuse sensation d'être la personne la plus importante du monde sans rien dire et elle n'était pas prête à dire au revoir à cette impression. Elle voulait le garder, lui et ses grands yeux verts. Elle voulait continuer à être au centre de ses pensées. C'était égoïste et un peu malsain aussi mais Charlotte était une grande romantique. C'était comme ça qu'un homme amoureux devait regarder une femme, selon elle. Comme Jamie la regardait, elle. Son cœur tambourinait dans sa poitrine. Elle prit une profonde inspiration alors qu'il souriait, qu'il riait avec légèreté. Sa confession n'avait rien de trivial pourtant et l'assurance avec laquelle il s'avança jusqu'à elle en disait long. Elle aurait aimé être aussi sûre d'elle. Faire confiance à ses sentiments n'était pas une tâche aisée, surtout pas lorsqu'on aimait en dépit de la loi. Mais la loi était caduque à présent qu'il était majeur. Or, elle ignorait comment gérer cela. Comment s'abandonner alors qu'elle en avait rêvé sans oser se l'avouer. « This line is pretty overrated you know » eut-elle le temps de souffler dans un dernier espoir de le faire fuir. Ce serait beaucoup plus simple, pour lui comme pour elle, si il partait maintenant. Elle ferma les yeux avant que ses lèvres ne se posent sur les siennes. Légères, douces. Il attendait sa confirmation et elle répondit par un sourire, ses bras trouvant le chemin de son cou. Son pouls s'accéléra. Instinctivement, Chuck s'accrocha à lui et effaça les derniers centimètres qui les séparaient. Elle avait attendu longtemps pour pouvoir faire ça, pour l'embrasser sans retenue. Mais ils étaient dans le couloir de son étage et elle ne versait pas dans l'exhibitionnisme. Avec difficultés, elle rompit leur baiser mais ses doigts restèrent solidement accrochés aux boucles rebelles de l'adolescent. « Come on. We better not put on the show for Mrs. Greenwood. The old bat might call the police if she thinks I'm molesting a child » De l'ironie pure et simple mais elle avait passé des semaines à se répéter qu'il n'était qu'un enfant. Les vieilles habitudes avaient décidément la vie dure. Juchée sur la pointe des pieds, elle lui vola un autre baiser, tendre et bref, avant de le pousser en direction de son appartement. « Oh, wait, my books » s'écria-t-elle, se rappelant qu'elle avait lâché ses affaires en le découvrant là. A regrets, elle lâcha Jamie pour récupérer ses livres de classe. Ils avaient tout le temps de rattraper ces quelques minutes perdues. En fait, ils avaient tout le temps de rattraper toutes ces semaines passées à se tourner autour sans oser s'approcher.

_________________

❉ words not spoken my heart open ❉
back when you were mine ❉ No I never had butterflies like that. We danced in the moon glow, Your hands moved slow, You kissed me on the lips, Swore I wouldn't look back. It was just like we were flying, in another time. I felt the world was ours for the taking. When I fell into your eyes, Never a doubt that we would make it if we tried. You promised you'd never break my heart, Never leave me in the dark, Said your love would be for all time, But that was back when you were mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 27/05/2015
textos envoyés : 594
célébrité : harry styles, baby face aux cheveux de princesse.
crédits : avatar, anaelle. gif, tumblr. signature, julia bb.
pseudo : joséphine, josée, jojo, jo.

MessageSujet: Re: eighteen (chuck)   Sam 27 Juin - 4:27


"eighteen"
ft. chuck ★ jaifkncourtney@tumblr.

Elle est surprise qu'il soit là, il le sent et il en sourit tellement fort qu'il en a déjà mal aux joues. C'est rien, il est heureux, bien plus heureux que pour n'importe lequel de ses anniversaires. Pas parce qu'il est enfin majeur, qu'il va pouvoir entrer dans un pub ou conduire, non, ça c'est rien. C'est parce qu'enfin, elle ne va plus avoir à lui dire qu'il est mineur et qu'ils ne devraient pas se fréquenter. Elle a plus d'excuses, elle va devoir faire face et il est prêt à lui tenir la main tant métaphoriquement que littéralement. Il est là, il est prêt et à en juger par la rapidité avec lequel elle répond à son baiser, Chuck est prête aussi. Chuck. Son prénom l'a fait rire la première fois qu'il l'a entendu. Elle a mis du temps à lui dire qu'elle s'appelle en fait Charlotte et quand il a voulu l'appeler comme ça, elle a refusé. Il s'est dit que cette fille était un peu bizarre mais qu'elle était drôlement canon quand elle se mettait en colère. Chuck, ça lui va pas du tout, elle est toute petite, elle a l'air bien incapable de mettre une pêche à qui que ce soit et elle porte pas de converses. Il sait pas pourquoi elle a décidé de se faire appeler comme ça, il a pas encore demandé mais il ne l'appelle jamais Charlotte. Juste parce qu'elle ne veut pas et que Jamie est prêt à se tenir à carreaux avec elle. Enfin pas trop non plus.

Elle l'arrête sous un prétexte un peu bidon et il roule des yeux quand elle le taxe de gamin. Encore. Il a dix-huit ans, merde. « A child. Seriously Charlotte » Il sait que ça va l'agacer et c'est précisément ce qu'il veut. Elle se baisse pour récupérer ses stupides bouquins et il grogne de frustration. « Come on woman, we don't need your stupid books » marmonne-t-il en l'attrapant par la taille. Il la cale sur son épaule sans effort, elle est tellement légère et il gagne finalement sa porte d'entrée. « Keys please ? » Elle va gueuler, lui filer quelques coups de pieds aussi peut-être mais franchement, il s'en fout. C'est pas comme si elle était capable de lui faire mal de toute façon.

_________________
❉ i'll be fine, this time i'm ready to run ❉
escape from this city and follow the sun ❉ without you i'll never make it out alive but i know, yes i know we’ll be alright. there’s a devil in your smile that’s chasing me and every time i turn around it’s only gaining speed. there’s a moment when you finally realize there’s no way you can change the rolling tide. but i know, yes i know that i'll be fine. this time i'm ready to run.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 09/06/2015
textos envoyés : 30
célébrité : the eyebrows queen.
crédits : shiya (avatar), tumblr (gifs), scarlett glasses (code).
pseudo : little things (Agathe).

MessageSujet: Re: eighteen (chuck)   Lun 29 Juin - 15:06


"eighteen"
ft. jamie daniels ★ crédit@tumblr.

Elle avait désespérément envie de sourire. De croire qu'ils étaient réellement libres de faire ce dont ils avaient envie depuis qu'ils s'étaient rencontrés. Se faire à cette idée n'était guère facile après tant de temps à se persuader que c'était mal. Puis Jamie l'embrassa avec une timidité inhabituelle. Elle était habituée à son flirt constant et aux regards sans équivoque. Elle était habituée à s'en distancer. Elle était habituée à s'éloigner si cela devenait trop sérieux. Elle était habituée à chercher à ne pas avoir envie de lui, alors elle n'était peut-être pas prête à faire totalement tomber les barrières. Puis il l'embrassa et elle céda. Elle se serra contre lui. Ses doigts s'entortillèrent dans ses boucles trop longues. Les battements de son cœur étaient assourdissants. Elle se sentait flotter, voler presque. Cette liberté était grisante. Mais ils étaient encore dans le couloir de son immeuble. Elle s'écarta à regrets et Jamie ne parut pas beaucoup apprécier ses raisons. « Shut up » souffla-t-elle, amusée. Normalement, elle l'aurait repris sèchement. Elle détestait son prénom. Seuls ses parents persistaient encore à l'utiliser. Elle ne voulait pas de ça dans la bouche de Jamie. « Who do you think you, going all Neanderthal on me like that? » s'exclama-t-elle quand il la balança sur son épaule comme un vulgaire sac à patates. Tellement romantique. Son côté rationnel et indépendant s'insurgea contre une telle démonstration de force. Elle pouvait se déplacer seule. Toutefois il était indéniable que son impatience plaisait à Chuck. Elle lâcha ses clés dans la main tendue. « Hurry up before I really get angry » grogna-t-elle contre son dos. Elle lui administra un coup de poing ou deux pour faire bonne mesure. Il lui plaisait, oui. Il avait ravagé son existence avec un sourire et de la détermination. Elle ne lui en voulait pas, au contraire. Mais elle avait sa fierté. Elle ne parvenait pas à s'ouvrir comme il pouvait le faire lui. Cependant elle pouvait maîtriser l'aspect physique de leur relation. C'était plus simple. Moins effrayant aussi. Le désir était plus facile à apprivoiser que ses sentiments pour ce garçon pas tout à fait sorti de l'adolescence. « Fin-fucking-ally » jura-t-elle une fois la porte refermée et qu'elle eut retrouver la terre ferme. Elle se défit de son cardigan et lança ses ballerines d'un mouvement sec de la cheville. « C'mere » ordonna-t-elle sans se soucier de ce qu'il pourrait penser de son ton autoritaire. Ils avaient tout leur temps mais elle n'était plus assez patiente pour qu'ils laissent aller les choses à leur rythme.

_________________

❉ words not spoken my heart open ❉
back when you were mine ❉ No I never had butterflies like that. We danced in the moon glow, Your hands moved slow, You kissed me on the lips, Swore I wouldn't look back. It was just like we were flying, in another time. I felt the world was ours for the taking. When I fell into your eyes, Never a doubt that we would make it if we tried. You promised you'd never break my heart, Never leave me in the dark, Said your love would be for all time, But that was back when you were mine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: eighteen (chuck)   

Revenir en haut Aller en bas
 

eighteen (chuck)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chuck Norris
» Chuck Norris
» Chuck Norris Vs Zombies Android! (mini) demo
» Bon anniversaire, Chuck Norris !
» (chuck) sometimes, the king is a woman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ NEW ROMANTICS :: ALL AROUND THE WORLD :: box of feeling-