AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
there's no limit to how complicated thing (ace, nora, hailey)



 

Partagez | 
 

 there's no limit to how complicated thing (ace, nora, hailey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 14/06/2015
textos envoyés : 30
célébrité : nina agdal
crédits : wildworld
pseudo : msp.

MessageSujet: there's no limit to how complicated thing (ace, nora, hailey)   Mar 23 Juin - 0:16

there's no limit to how complicated thing
ace scofield, nora renshaw et hailey wells
Tu  ignoras les dernières demandes de ton supérieur et quittas sur la pointe des pieds le bureau, pour soupirer une fois la porte de l’enseigner poussée. Si tu l’avais écouté, il t’aurait probablement demandé de lui remplir tel papier, puis de démarcher telle agence, de contacter telle personne pour savoir si elle était libre ou pas. Tu auras eu le droit de nouveau à des heures supplémentaires et tu n’aurais pas pu te sauver avant minuit. Passant une main dans ta longue chevelure dorée, tu te dirigeais chez toi, hâtant le pas, sachant que tu risquais d’être en retard à ton rendez-vous avec Nora. Puis elle te connaissait, toi et ton manque de ponctualité. Elle connaissait aussi ton patron et son penchant pour les heures supplémentaires – et pour toi notamment – mais il était hors de question, encore une fois, que tu acceptes de travailler juste parce qu’il était incapable de gérer son emploi du temps tout seul. Si tu avais été gentille, reconnaissante pour la chance qu’il t’avait donnée en te laissant travailler ici alors que tu n’avais pas beaucoup d’expérience, il n’en demeurait pas moins que tu n’allais pas te soumettre à chacune de ses demandes. Tu en avais fait beaucoup pour lui et tu continuerais à en faire beaucoup mais tu ne laisseras plus le travail occuper une trop grande partie de ta vie.

Poussant la porte de chez toi, tu lanças ton manteau sur le canapé, retirais tes chaussures et émis un soupir de soulagement en retirant ces foutus escarpins. N’ayant pas vraiment le temps de te poser quelques minutes, tu pris une douche rapide, enfilas une tenue plus décontractée tout en écoutant les messages laissés sur la boite vocale. Fin prête, tu procédas à une retouche de maquillage avant de te rediriger au bar, espérant ne pas trop avoir fait attendre ton amie. Tu poussais la porte du bar et eus du mal à trouver la jeune blonde parmi cette foule agglutinée devant le comptoir. Arrivant à la table à laquelle elle était installée, tu lâchas un soupir, un peu fatiguée de ta journée, n’ayant pas arrêté. En lui disant bonjour, pour justifier ton retard, tu ne trouvais qu’à dire : « Mon patron. » Elle comprendrait, c’était évident. Tu étais heureuse de la retrouver, t’avais l’impression que ça faisait longtemps que vous ne vous étiez pas accordées de temps l’une à l’autre. « Bon, je vais commander un truc comme je vois que tu m’as rien pris. »  Lançais-tu tout en désignant son verre. Tu pris ton portemonnaie dans ton sac et te dirigeais vers le comptoir, te frayant un chemin parmi la foule. Hésitant quelques secondes sur le choix de ta boisson, tu finis par opter pour un whisky coca. Tournant légèrement la tête pour voir ce que faisait ton amie, tu tombais nez à nez sur Ace. Ton visage se décomposa. Littéralement. Et intérieurement, tu jurais. Si elle t’avait dit qu’il était là ce soir, tu aurais probablement inventé une excuse pour ne pas devoir lui faire face sachant que tu ne l’avais plus vu depuis que tout avait dérapé, un soir. « Nora ne m’avait pas dit que tu venais. » Décrétais-tu d’un ton presque agressif, accusateur. Tu n’étais pas vraiment aimable et très chaleureuse mais ça, il était habitué. Faire semblant entre vous ? Ca allait être dur. Jouer la comédie, ça n’était pas vraiment ton truc. « J’imagine que tu ne lui as rien dit. » Tu ne lui avais pas dit non plus, mais comment le lui dire. Quand le barman t’informa que ton verre t’avait été servi, tu tournas le dos au jeune homme et vidas d’un verre d’une traite, redemandant à être servie. Tu allais bien en avoir besoin.


electric bird.


_________________
  RUN BOY RUN ~   i'm an idealist. I don't know where I'm going, but I'm on my way.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


SEXY BRITISH MODO


date d'arrivée : 27/05/2015
textos envoyés : 152
célébrité : irons.
crédits : sweet nothing.
pseudo : flightless bird.

MessageSujet: Re: there's no limit to how complicated thing (ace, nora, hailey)   Mar 23 Juin - 19:01

THERE'S NO LIMIT TO HOW COMPLICATED THING - il y avait des jours avec, et puis des jours sans. aujourd’hui était inévitablement un jour sans, et les évènements qui s’enchainaient au fil des heures ne faisaient que confirmer ta prédiction. tu te lèves en retard sur un des jours les plus importants de la semaine pour toi et pour miles ton meilleur ami et associé. tu renverses ton petit-déjeuner, manque de renverser une petite vieille déboulant de façon inattendue au milieu de la route, avant d’arriver sain et sauf au studio ce qui semble être un exploit. miles t’attend de pied ferme, le groupe aussi visiblement. tu t’excuses platement avant de te mettre au boulot. les heures défilent sans que vous n’en voyiez le bout. vous n’arriviez à rien avec eux, étrangement. vous n’étiez pas sur la même longueur d’onde et ils vous le faisaient clairement sentir en négociant et contrant toutes vos propositions. tu voulais laisser tomber. vous vous adaptiez souvent, partisans du fait qu’un groupe ne doit en aucun cas se priver de son identité propre. c’est sur cela que vous vous étiez d’ailleurs basés lorsque vous avez monté votre maison de disque indépendante. seulement, vous aussi aviez tout de même votre mot à dire. il était minime, mais tout de même. vous n’étiez pas là pour n’être que le décor. vous leur donnez une réelle chance que beaucoup saisissent au vol. mais eux n’avaient pas l’air d’avoir envie d’être là, de se donner. et à partir de ça, toi, ça te bloquait.  tu restais calme, devenant au fil de la journée, de plus en plus muet. tu n’étais pas certain que de bonnes choses finissent par sortir de ta bouche après ça. la journée s’acheva abruptement, difficilement. tu en étais soulagé, heureux de savoir que demain était un tout autre jour. rentrant chez toi, tu pris ta douche et te changeas, prêt à rejoindre nora au black lion. au fond, tu étais heureux de pouvoir te concentrer sur autre chose le temps d’un instant bien que pour le moment, un rien te faisait fulminer, te faisait sortir de tes gonds.

arrivé au black lion, tu cherchas un instant nora des yeux. une fois repérée, tu lui fis un rapide signe vers le bar, comme quoi tu allais te chercher un verre avant de la rejoindre. te frayant un chemin jusqu’au comptoir, tu attendis quelques secondes derrière une blonde sans te poser plus de questions. jusqu’à ce qu’elle détourne la tête. ton sang ne fit qu’un tour. le sien aussi, visiblement. aujourd’hui t’avais la poisse. il n’y avait clairement pas d’autres mots pour définir la situation. et face à hailey, ce soir, c’était toi qui étais en tort. c’était toi, qui étais parti sans demander ton reste au petit matin d’une nuit sous les draps avec elle. « nora ne m’avait pas dit que tu venais. j’imagine que tu ne lui as rien dit. » tu soupiras bruyamment pour lui faire comprendre ton mécontentement. « rassure-toi, elle s’est abstenue de me le dire aussi. j’aurais pas mis les pieds ici sinon et elle le sait. et non, je ne lui ai rien dit, je tiens à ma vie si tu veux tout savoir. et puis, je suppose que toi aussi tu t’es retenue de tout lui dire ? » hailey prend son verre, te tourne le dos avant de se l’enfiler d’une seule traite. ton éternel sourire agite le coin de tes lèvres. tu te places à côté d’elle t’accoudant au comptoir et commandant une bière au barman. « je sais que j’te trouble blondie mais quand même, va falloir que t’arrêtes la boisson un jour, c’est pas beau à voir. » on te sert, tu payes et tu la plantes là, rejoignant nora à sa table. « j’aurais du m’en douter que t’allais encore mettre à exécution un de tes plans foireux pour qu’elle et moi, on finisse par s’apprécier.. » lui dis-tu en guise de bonjour, t’asseyant en face d’elle. en attendant, tu savais qu'il allait falloir que tu discutes avec hailey de ce qui s'était passé cette nuit là. c'était inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 14/06/2015
textos envoyés : 57
célébrité : alexis ren
crédits : .liloo_59
pseudo : cheps

MessageSujet: Re: there's no limit to how complicated thing (ace, nora, hailey)   Mer 24 Juin - 14:38


THERE'S NO LIMIT TO HOW COMPLICATED THING

« We are young, we run free. State of lay, we don't sleep, got our friends, got the night, we'll be alright » Tu danses. Tournes encore et encore en laissant voltiger tes cheveux, tout en hurlant -oui parce qu'il faut l'admettre, tu ne chantes pas - dans le salon. Tu cours dans tous les sens, te laissant submergée par une énergie folle. Tu sembles si heureuse tout à coup, emportée par une douce folie qui t'arrache un sourire. Tu déambules jusqu'à la douche, puis une fois celle-ci prise, penderie puis cuisine, jardin puis salon. Tu t'ennuies déjà de cette journée de liberté. Tu n'as pas envie de réviser ta chorégraphie pour ton concours qui est dans à peine une semaine, tu la bosse tellement que tu en as fait une overdose. Rien n'est assez parfait pour toi et tu ne trouves pas ce qui cloche alors tu te contente de laisser tout ça mijoter dans un coin de ta tête jusqu'à ce que le mouvement appairasse et donne à l'ensemble ce perfection que tu attends. Allongée sur le canapé tu regardes les nuages défiler à travers la baie vitrée, tu as tellement hâte d'être à ce soir. De voir ton Arthur et Hailey. Il n'y a qu'avec ces deux personnes que tu te sens bien en ce moment, le monde t'agace, tes parents tout autant avec leur projet d'avenir dont tu ne veux pas entendre parler alors tu attends juste que ce moment arrive..

Tu ne peux pas attendre plus longtemps, le temps n'est décidément pas ton allié aujourd'hui. Tu t'habilles, te maquilles, tu passes deux heures à choisir la bonne paire de chaussure et une fois que tout cela est fait tu files comme un coup de vent. Tu t'installes dans ton 4x4, fermes les yeux un instant, tu vas avoir du temps à tuer avant que tes deux amours arrivent, mais peu importe ça sera toujours mieux au black lion qu'ici. Les minutes passent et se ressemblent, on t'offre à boire deux fois, deux merveilleux jeunes hommes plein d'histoires mais ça ne t'intéresse pas même si tu apprécie qu'ils fassent passer le temps pour toi d'une façon plus qu'agréable qu'en étant seule à une table à boire comme une alcoolique. Quand Hailey arrive tu es seule avec ton verre, elle à l'air tellement anéantie par sa journée. Tu lui souris tandis qu'elle ne trouve rien de mieux à dire que : « Mon patron. » bien évidemment comment aurait-il pu en être autrement. Tu l'avais vu une fois et ça t'avais largement suffit, un profiteur qui savait où trouver ta meilleure amie quand il le fallait. « Bon, je vais commander un truc comme je vois que tu m’as rien pris. » Tu hausses un sourcil avec un léger sourire au coin des lèvres. Tu fais comme si de rien était tout en sirotant ton cocktail. Si seulement elle savait. Son cocktail aurait eu le temps de moisir avant qu'elle n'arrive. Tu la regardes s'en aller au comptoir et parcours le reste de la salle à la recherche d'une autre tête que tu connais par cœur. Il est là. Ton visage s'illumine quand tu le vois et tu le regardes se diriger vers le bar ou Hailey attends déjà, toi tu te contente seulement de mordre tes lèvres étouffant un petit rire aigu. Ils vont tous les deux te défoncer, tu le sais et pourtant tu ne peux pas t'en empêcher. Comment tes deux meilleurs amis peuvent-ils se détester, comment peuvent-ils te faire ça. Tu as tout essayé et même après des années rien à changé, ils continuent de se haïr comme jamais. Ace revient le premier, tu es limite entrain de sautiller sur ton siège cinq minutes rien que pour vous avant qu'Hailey ne revienne. « j’aurais du m’en douter que t’allais encore mettre à exécution un de tes plans foireux pour qu’elle et moi, on finisse par s’apprécier.. » Et bingo ! Bien sûr, monsieur gâche tout avec sa mauvaise humeur. Tu soupires et tu t'installes au fond de ton siège, détournant le regard. Hailey aussi te fusille tu regards alors qu'elle revient pour s'installer à la table. « Soyons positifs je vous ai déjà trouvé trois points communs. » Tu ne peux t'empêcher de sourire et de les narguer, enfoncer un tant soit plus le couteau dans la plaie. Ce n'est pas par méchanceté, tu les aimes plus que ta propre vie, tu ne peux juste pas comprendre pourquoi c'est ainsi. « Vous êtes tous les deux malpolis, j'ai même pas eu un bonjour. De mauvaise humeur, et vous avez des têtes à faire pâlir un marcheur blanc. » Tu croises les bras autour de ta poitrine, faisant mine de bouder mais tu sais déjà que ça ne durera pas longtemps. « Mauvaise journée ? » La réponse est évidente mais tu ne peux pas t'empêcher de la poser. « J'ai attendu toute la journée. Et elle a été terriblement longue. Juste pour vous voir, tous les deux. Les deux personnes que j'aime le plus sur cette planète, s'il vous plait juste pour moi ? Hm ?  » Et tu te mets à faire ta moue du chat potté, tu sais que ça marche à tous les coups. De toute façon ils ne pourront pas rester éternellement de mauvaise humeur.

_________________

plus que ma propre vie...

Oui je sais ce que c’est d’avoir la sensation de ne pas exister jusqu’à ce qu’il te regarde, qu’il te touche la main, qu’il se moque de toi. Le but c’est que les autres voient que tu es avec lui... tu es à lui... ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


YOU ARE A ROMANTIC


date d'arrivée : 14/06/2015
textos envoyés : 30
célébrité : nina agdal
crédits : wildworld
pseudo : msp.

MessageSujet: Re: there's no limit to how complicated thing (ace, nora, hailey)   Jeu 25 Juin - 16:48

there's no limit to how complicated thing
ace scofield, nora renshaw et hailey wells
Tu étais arrivée en trombe, les cheveux dans tous les sens, les joues rosies. Tu t’étais pressée, pour ne pas être trop en retard à ton rendez-vous avec ton amie Nora mais ta mauvaise humeur avait eu raison de toi si bien que tu n’avais même pas daigné dire bonjour à ta meilleure amie. Pire, tu lui reprochais de ne pas t'avoir commander un verre. Tu t’étais redirigée vers le bar, ayant besoin d’un remontant, besoin de penser autre chose que ton patron qui tentait vainement de profiter de toi et de ton inexpérience. Dommage pour lui, tu n’étais pas assez bête pour te laisser faire et tomber dans ses filets. Tu soupiras après avoir réussi à te frayer un chemin et posais tes affaires sur le comptoir le temps que le barman te serve ce que tu avais commandé. Machinalement, tu avais tourné la tête derrière toi, espérant ne pas trop faire patienter ton amie et souhaitant surtout qu’il n’y ait pas trop de monde derrière toi histoire que tu ne fasses pas un miracle en laissant tomber ton verre. Maladroite que tu étais, c’était très probable. Mais en te tournant, c’est sur Ace que tu tombais et autant dire que tu n’étais pas ravie de le voir. Ce qui semblait réciproque au vu de sa réaction lorsqu’il te remarqua. Génial, cette soirée s’annonçait terrible. Tu l’écoutais et levais les yeux au ciel. Après tout, c’est vrai que tu aurais pu lui en parler à Nora de ce qu'il s'était passé. Mais non. Il faudrait peut-être que tu en parles déjà au premier concerné. Tu ne pus te retenir de faire une remarque légèrement sarcastique lorsqu’il t’avoua que si il avait su que t’étais là, il ne serait pas venu. « J’imagine. Lâche que tu es. » Tu n’ajoutas rien de plus. La seule chose dont tu avais besoin c’était un autre verre. Et maintenant. Tu vidas le premier traite et t’en recommandas un. Ace te rejoignit, accoudé au comptoir et tu jetais un bref regard sur lui avant de regarder devant toi. Son commentaire te déplut et te tournais brièvement vers lui, les yeux légèrement plissés : « Je me passe de tes commentaires Scofield. Et de ta paranoïa. »Tu te tournais de nouveau devant le comptoir, tentant de garder ton sang-froid. Comme si il te troublait… Enfin peut-être un peu. Il finit par partir, alléluia, tu profitais du peu de répit que tu avais pour souffler un coup avant de prendre finalement une grande inspiration, ton nouveau verre à la main.

Tu n’aimais pas les plans foireux de Nora. Elle essayait de tout faire pour qu’un jour, un miracle surgisse et que Ace et toi appreniez à vous apprécier. Tu t’assis près de ton amie et écoutas son discours, levant les yeux au ciel de nouveau. « Nos soi-disant points communs s’arrêtent là. Tu sais très bien que c’est impossible Nora. T’as déjà tout essayé. » Finissais-tu par dire, tout en buvant une gorgée de ton verre, haussant les épaules. Puis tu ne ferais aucun effort surtout si il n’en fait pas de son coté. Lorsqu’elle vous demanda si vous aviez passé une mauvaise journée, tu fronçais les sourcils avant d’ajouter : « Oui, très mauvaise. Et toi, tu organises ce plan foireux. » Tu passais une main dans tes cheveux et soupiras avant de t’effondrer contre ta chaise, regardant quelques instants Ace et reportas ton attention sur ton amie. « Je veux bien faire un petit effort. Si il en fait un également » C’était bien pour elle que tu faisais cet effort, bien parce que tu l’adorais ta Nora. « Mais je te préviens que si il me cherche, il me trouvera. » Tu préféras prévenir.

electric bird.


_________________
  RUN BOY RUN ~   i'm an idealist. I don't know where I'm going, but I'm on my way.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: there's no limit to how complicated thing (ace, nora, hailey)   

Revenir en haut Aller en bas
 

there's no limit to how complicated thing (ace, nora, hailey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F - réservée) love is complicated - Nina Agdal, Cailin Russo, Alexis Ren (ou autre mannequin sublime).
» N° 60 - You're just a little bit out of my limit - Cassia
» Date Limite Produits Make Up
» quel blush avec ral rouge MAC?
» sites et liens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ NEW ROMANTICS :: BRIGHTON, UK :: the lanes :: the black lion-